Enseignement Famille

Lire et raconter des récits aux enfants

Le Psaume 78 nous encourage à raconter aux enfants les actions glorieuses de Dieu :

« Enseignement d’Asaf.  Je vais utiliser des comparaisons et tirer du passé un enseignement caché.  Nous avons entendu parler des événements d’autrefois, nous les connaissons. Nos parents nous les ont racontés: nous ne les cacherons pas à nos enfants. Nous raconterons aux générations qui viennent les actions glorieuses du SEIGNEUR, sa puissance et les choses magnifiques qu’il a faites…  Et les enfants de leurs enfants pourront mettre leur confiance en Dieu. Ils n’oublieront pas ses exploits, ils obéiront à ses commandements.   Alors ils ne seront pas comme la génération de leurs ancêtres qui ont désobéi à Dieu et se sont révoltés contre lui. Leur cœur n’était pas sûr, leur esprit n’a pas été fidèle à Dieu. »

Pourquoi raconter les actions glorieuses de Dieu aux enfants ?

En quoi le fait de « Raconter les actions glorieuses du Seigneur » va-t-il permettre aux générations suivantes de mettre leur confiance en Dieu et d’avoir un cœur sûr  ?

Parce que les enfants ont besoin d’exemples pour comprendre !

Tout au long de la Bible, nous observons que l’intervention surnaturelle du Dieu vivant se manifeste dans le cours ordinaire de l’histoire. Henri Blocher, professeur de théologie, l’explique dans le livre « L’amour de la sagesse » : le sens sans le fait s’évanouit, c’est-à-dire qu’on ne peut pas comprendre le sens des choses sans qu’on ait suffisamment d’exemples.

De façon générale, les enseignements, les idées ou concepts ne sont compris que dans la mesure où nous avons suffisamment d’exemples, passés ou présents, qui, une fois reliés entre eux, vont nous permettre d’en dégager quelques caractéristiques.

Quels sont les récits qui permettent cela ?

Il s’agit de permettre à l’enfant de faire des liens entre sa propre vie et celle des autres, de s’identifier à tel personnage ou de comprendre des relations de cause à effet par exemple. Côtoyer des valeurs comme le bonheur, l’amitié, la jalousie, l’obéissance à Dieu, la droiture… dans le contexte d’un récit de vie, va garantir une construction active !

De tout temps, Dieu a choisi de rejoindre l’être humain dans son quotidien, de lui permettre d’en partager d’autres, par les récits passés mais également par les relations intergénérationnelles qu’Il a placées au sein des familles et de notre société.

Lorsque nous leur offrons notre témoignage, nous leur permettons en fait de construire eux-mêmes des conclusions justes et équilibrés, selon leur âge ! Notre témoignage sera comme un accompagnement dans la direction que Dieu indique : Racontons-leur les actions glorieuses du Seigneur, sa puissance et les choses magnifiques qu’il a faites, afin de produire en eux ce que Dieu a prévu : confiance, cœur sûr, esprit fidèle à Dieu.

Les récits bibliques offrent également une palette de possibilités que le Créateur met à notre disposition pour dresser des ponts entre Lui et les préoccupations identitaires des enfants, mais également entre les membres d’une famille, d’une communauté.

Ces récits bibliques, mais peut-être aussi notre peinture, notre musique, sont pleins de ces histoires qui ont traversé les âges, qui sont venues traduire, représenter, organiser les inquiétudes, les craintes, de ceux qui nous ont devancés. Ils offrent ainsi la possibilité d’approcher des interrogations dans un cadre donné, avec des adultes garants des repères et aidant à mettre des mots justes sur les peurs et interrogations.

Permettre aux enfants de développer un cœur sûr !

La « vie intérieure » des enfants se construit grâce au temps passé avec eux. Ce temps si spécial de confinement est une occasion unique de prendre du temps avec nos enfants, à leur parler de ce que nous vivons avec beaucoup d’authenticité, et à leur raconter ce que Dieu fait dans nos vies !

Nous vous proposons d’organiser des temps de lecture bibliques en famille tout simples et courts, des temps où chaque membre de la famille peut s’exprimer.

Quelques jeux simples pour leur apprendre à comprendre !

  • Le raconte-tapis
    Avec des jouets, rejouer la scène de l’histoire ; on peut utiliser des Playmobils, des tapis d’éveil pour les plus petits…
  • Essentiel ou Non essentiel ?
    Relever 4 informations du texte et les faire classer « Essentiel/NON essentiel »
  • Le jeu du vrai/faux
    Trouver quelles affirmations sont justes ou erronées et justifier son choix.
  • Le film de l’histoire : Faire reformuler les étapes successives du déroulement, pour se faire le film de l’histoire.
  • Le détective
    Chercher dans le texte l’endroit où on apprend que…, où on se demande si, où on se demande comment …
  • La fiche d’identité
    Etablir la carte d’identité du personnage : ce qu’il fait, ce qu’il dit, ce qu’il pense au fur et à mesure du déroulement de l’histoire.
  • Le jeu du téléphone
    Créer un dialogue fictif entre deux personnages de l’histoire, ou entre une personne de l’histoire et un tiers. Exagérer les émotions des personnages. Fous rires garantis !
  • Le dessin « Le plus… »
    Dessiner les personnages de l’histoire : le plus effrayant, le plus gentil, le plus fort, le plus courageux, … mon préféré…
  • Mes envies de lecteur
    Qu’est-ce que tu aurais aimé qu’il se passe dans cette histoire ? Quels personnages aurais-tu voulu rencontrer (y compris Dieu) ? Que lui aurais-tu dit ?
  • Ma rencontre avec Dieu
    Dire ensemble ce que nous avons appris sur Dieu : qui Il est, ce qu’Il a fait…les questions qui nous restent… Prendre le temps de Lui parler et de l’écouter.

Accéder à l’article en PDF : Lire des récits avec les enfants pendant le confinement

Vous pourriez également aimer...